Author Archives: admin

Le « scroll », addictif ?

Par cet article de The Next Web, « Why your brain wants to check Facebook every 31 seconds – and how you can stop it » cité par Regards sur le Numérique, j’apprends l’une des raisons pour lesquelles certains réseaux sociaux comme Facebook ou Instagram sont si addictifs. En cause : le scroll, cette petite action consistant à dérouler le fil d’actualité d’une page Web. Une fois le doigt (et le cerveau) en action, il serait très difficile de s’arrêter. Et « je consulte Facebook juste 5 minutes » se transforme en une tentative d’épuisement de la timeline, jusqu’à la dernière actualité vue au cours de la précédente connexion. L’Edgerank, algorithme du réseau social au petit pouce, s’amuse d’autant plus à nous désorienter (et donc à nous retenir), en mélangeant toutes les actualités en mode « à la une », selon un classement qui rend des publications anciennes propres comme un sou neuf. Comment échapper à ce labyrinthe ? L’article de Michael Hollauf nous livre quelques pistes.
Continue Reading →

Faire les bons choix : comment déverrouiller sa pensée ?

L’art de prendre de bonnes décisions, dans sa vie professionnelle comme dans sa vie privée, n’est pas de tout repos. Loin des sentiers bien sages, des tableaux de suivi et des raisons cadrées, l’entrepreneur se fait parfois serrurier : il doit déverrouiller sa pensée et emprunter des chemins inédits. Cet exercice est peut-être celui qui est le plus angoissant dans le parcours d’une entreprise individuelle : jusqu’à quel point faire confiance en son intuition ? Comment être certain que nos choix ne sont pas des erreurs d’aiguillage ? Comment mener une réflexion jusqu’à son terme et prendre les bonnes orientations ? En effet si un dirigeant de micro-entreprise ou une personne en reconversion professionnelle peuvent s’entourer de conseils et s’inscrire dans une logique de réseau pour rompre leur isolement, il n’en demeure pas moins qu’au final, les décisions à prendre leur appartiennent, avec toutes les responsabilités afférentes.

Je n’ai aucune réponse arrêtée sur ces questions mais quelques pistes issues de réflexions actuelles, au moment où, en reprise d’activité après un congé maternité, je m’interroge sur les orientations de ce qu’il est convenu d’appeler (sortez les tambours) mon « offre de services ». Voici donc 4 méthodes, testées et appliquées, pour faire sauter les verrous.

Continue Reading →

« Comment développer votre chiffre d’affaires grâce à votre réseau relationnel », Break Déj’ 2015 de la CMA-Y avec Alain Bosetti

« Appuyez-vous sur ce que vous aimez pour valoriser votre différence » et « Sortez de votre zone de confort » : voici les deux messages principaux de la conférence d’Alain Bosetti, invité le 17 mars 2015 à la 7ème édition du « Break Déj' » de la Chambre de métiers et de l’artisanat des Yvelines. Créateur d’une agence de communication, du Salon de la micro-entreprise et de deux Web magazines (Place des Réseaux, Planète Auto Entrepreneur), il était accompagné pour l’occasion d’un aigle, d’une girafe, d’un castor et du renard du Petit Prince, tous métaphoriquement conviés à réveiller nos neurones endoloris par la vision antérieure de notre travail de développement commercial. Oubliez la prospection téléphonique au kilomètre, les flyers mal situés et l’e-mailing à tout va, bienvenue dans le monde des réseaux relationnels !

Continue Reading →

Les 10 plus beaux messages pour vos cartes de voeux professionnelles

La période des vœux personnels et professionnels est ouverte ! S’il est aujourd’hui admis de présenter ses souhaits pour la nouvelle année par le biais d’un e-mail ou d’une carte électronique, passer par une correspondance en format papier demeure un signe de respect sincère. La France est pourtant postée loin derrière ses camarades européens dans cet exercice : les Français envoient en moyenne 7 cartes imprimées par an et par personne, contre 42 aux Pays-Bas et 54 au Royaume-Uni. Paradoxalement, c’est le marché de la carte de vœux électronique, avec 13 millions d’utilisateurs pour l’année 2012 (Sondage TNS-Sofres), qui a relancé la tradition de la carte papier : les sociétés d’envoi de cartes électroniques ont en effet investi pour proposer des services en ligne de commande et d’envoi de cartes imprimées.

Choisir une formule de voeux

Une fois les cartes choisies, il vous reste encore à déterminer quel texte rédiger. C’est le statut du destinataire et l’attachement que vous lui portez qui déterminera la formule la plus adaptée. Qu’il soit client, confrère ou partenaire, prospect ou collègue, il devra recevoir votre message comme chaleureux et professionnel. Les modèles de textes sont nombreux mais vous seuls pourrez ressentir quels sont les mots les plus touchants et les plus naturels. Si vous pensez « ça fait bizarre… » en les lisant, ne les choisissez pas, c’est qu’ils ne vous correspondent pas et qu’ils sonneront creux. Soyez par contre encore plus attentifs à l’orthographe que d’habitude : une coquille passe plus facilement dans un e-mail informel que sur un message votif… N’abusez pas non plus de la ponctuation : un seul point d’exclamation suffit. Et dans le cas où votre vœu est imprimé, ajoutez quelques mots manuscrits, une simple formule comme « Tous mes vœux pour l’année 2015″.

Nous avons sélectionné nos messages de vœux professionnels préférés. A vous de jouer !

Continue Reading →

Du titre narratif au titre racoleur, écrire pour les réseaux sociaux

 

L’univers de la rédaction Web ressemble à une vaste prairie emplie d’injonctions contradictoires. Nous avons déjà abordé la règle fondatrice de tout article en ligne, consistant à ne pas écrire principalement en fonction des algorithmes de classement des moteurs de recherche mais-en-les-prenant-tout-de-même-en-compte. Un exercice de contorsion mentale un peu particulier, comme une partie de cache-cache avec un enfant de deux ans dont les pieds dépassent toujours du rideau.

Tremblez, Buzzfeed, Upworthy et Upvines : Facebook modifie son algorithme !

Nous voici à présent dans le monde récréatif des titres, remis récemment sur le devant de la scène en raison de mesures prises par Facebook pour contrer les effets pervers des sites Web spécialisés dans les titres jugés « racoleurs ». Optimisés pour le partage sur les réseaux sociaux, ces derniers misent tout sur le pouvoir d’attractivité émotionnel, racontant une histoire avant même la lecture de l’article, qui lui-même ne dépasse souvent pas 5 lignes et une courte vidéo.

Continue Reading →

Les 3 enjeux de l’optimisation du contenu éditorial : les registres de langue

Pour être lisible et efficace en fonction d’un lectorat spécifique, tout texte nécessite un travail de transformation et d’enrichissement. Un contenu utile et unique reste la meilleure stratégie de positionnement sur un marché ou sur un moteur de recherche. Utile : le texte sera pensé en fonction des questions que pourrait se poser votre lectorat, afin d’y répondre le plus activement possible. Unique : l’article, le billet de blog ou le descriptif posséderont un style qui vous correspondra et singularisera l’approche choisie par le client. Qu’il s’agisse de communiquer auprès du grand public, d’adapter le registre de langue ou de transférer un document du papier vers le web, des compétences spécifiques sont déployées. Voici notre deuxième volet consacré à la réécriture.

Continue Reading →

Facebook friend, dis-moi comment tu likes

stop-like-FacebookSi le PageRank de Google mesure principalement les pages web à travers les liens qu’elles contiennent, l’Edgerank de Facebook apprécie les interactions et la circulation de contenus (texte, lien, photo, vidéo) pour en mesurer l’importante et accroître leur visibilité. Les deux algorithmes ont un point commun : ils se nourrissent d’une culture universitaire dite de « reconnaissance par les pairs » où être cité confère une autorité. Cependant, si le PageRank repose sur une prétendue position d’extériorité dans l’évaluation de la qualité des contenus, l’Edgerank assume complètement le fait d’induire chez les utilisateurs des actions stratégiques pour susciter des gestes d’approbation.

Sur Facebook, le like est l’interaction minimale, le plus petit dénominateur commun de la reconnaissance. Quels types de forces et d’engagements se retrouvent derrière ce geste technique? Comment les utilisateurs l’intègrent et le détournent-ils ? Comment, en tant que rédacteurs du web, pouvons-nous le prendre en compte ?

Continue Reading →

Ecrire pour Google ? A travers la politique des algorithmes

photo-moteur-de-recherche-google

Les consignes relatives à la qualité formulées pour Google aux webmasters débutent par l’injonction suivante : « Concevez vos pages en pensant d’abord aux internautes et non aux moteurs de recherche. » Magnanime, la firme californienne dispense régulièrement des conseils pour expliquer aux acteurs de l’Internet comment créer « a good user experience » et ne pas se préoccuper outre mesure des évolutions de son algorithme de classement. Pourtant, le marché professionnel du référencement (Search engine optimization ou SEO) s’avère extrêmement florissant, dans le cadre d’une vaste compétition pour hisser les sites web aux meilleures places des moteurs de recherche. En tant que rédacteur web, comment se positionner dans ce contexte contradictoire ? Deux mouvements me semblent favorables à cet exercice : comprendre les logiques de ce monde mouvant et la finesse des déclinaisons professionnelles qu’elles induisent ; revenir à ce qui fait notre essence, l’écriture créative.

Continue Reading →

Les 3 enjeux de l’optimisation du contenu éditorial : la vulgarisation

Pour être lisible et efficace en fonction d’un lectorat spécifique, tout texte nécessite un travail de transformation et d’enrichissement. Un contenu utile et unique reste la meilleure stratégie de positionnement sur un marché ou sur un moteur de recherche. Qu’il s’agisse de communiquer auprès du grand public, de renforcer le niveau de langue ou de transférer un document du papier vers le Web, des compétences spécifiques sont déployées. Bienvenue dans les arcanes de la réécriture !

les-3-enjeux-optimisation-de-contenu-1-la-vulgarisation Continue Reading →