Edgerank

Facebook friend, dis-moi comment tu likes

stop-like-FacebookSi le PageRank de Google mesure principalement les pages web à travers les liens qu’elles contiennent, l’Edgerank de Facebook apprécie les interactions et la circulation de contenus (texte, lien, photo, vidéo) pour en mesurer l’importante et accroître leur visibilité. Les deux algorithmes ont un point commun : ils se nourrissent d’une culture universitaire dite de « reconnaissance par les pairs » où être cité confère une autorité. Cependant, si le PageRank repose sur une prétendue position d’extériorité dans l’évaluation de la qualité des contenus, l’Edgerank assume complètement le fait d’induire chez les utilisateurs des actions stratégiques pour susciter des gestes d’approbation.

Sur Facebook, le like est l’interaction minimale, le plus petit dénominateur commun de la reconnaissance. Quels types de forces et d’engagements se retrouvent derrière ce geste technique? Comment les utilisateurs l’intègrent et le détournent-ils ? Comment, en tant que rédacteurs du web, pouvons-nous le prendre en compte ?

Continue Reading →